Historique

L’origine de la Dakatine

A l’origine les Grands Moulins de Strasbourg possédaient également la société des « Huileries Alsaciennes », qui fabriquait bien entendu de l’huile alimentaire, et qui avait une activité parallèle de blanchiment de graines d’arachides (Enlever la pellicule des graines ) afin d’approvisionner en graines entières de gros  industriels de la pâtisserie. Les graines cassées et de mauvais calibres ne pouvant être utilisées par ces derniers, l’idée de  torréfier et broyer ces graines afin d’obtenir une pâte brute non sucrée a été retenue, dans l’esprit de ce que l’on pouvait trouver aux Etats-Unis.

Un succès immédiat…

Le succès  de ce produit a été au rendez-vous de façon surprenante, essentiellement au départ en région parisienne, du fait de la forte consommation de ce produit par la communauté africaine immigrée en France. De nos jours Dakatine et la pâte d’arachide en général (non sucrée) restent un élément incontournable de la culture culinaire africaine et créole (Ile de La Réunion).

… et durable

La marque Dakatine (contraction de Dakar et Tartine) a été diffusée pour la première fois aux alentours de 1960… et n’a depuis cessée de prendre de l’ampleur ; 2300 tonnes annuelles sortent de nos usines à destination du grand public et des industriels.